lundi 12 octobre 2015

Amakuru yo mu Rwanda

Ababikira bakorera ubutumwa mu bice bitandukanye mu Rwanda,bahura n'abantu benshi bababaye bakeneye kwitabwaho,ibyo bigatuma babihuza n'impano y'umuryango mubu tumwa bwo kwigisha Ivanjiri. uhereye ku bikorwa by'urukundo n'impuhwe,kandi uba umukene mu bandi bakene.



dimanche 27 septembre 2015

dimanche 19 juillet 2015

Chers Missionnaires de Jésus, Marie et Joseph :

A l’occasion de l’Année de la vie consacrée, du 04 au 06 juin, un colloque sur le thème « Mission de la vie consacrée au Rwanda » s’est tenu à Gikondo dans le centre Saint Vincent Pallotti.

Ce colloque était organisé par ASUMA (Association des supérieurs majeurs au Rwanda) en collaboration avec C.EP.R (Conférence épiscopale du Rwanda). La messe d’ouverture de ce colloque a été célébrée par Mgr Luciano Russo, le Nonce apostolique au Rwanda.

Différents intervenants de marque ont participé à l’évènement avec les thèmes suivants :

•    Dimension prophétique de la vie consacrée au Rwanda
•    Défis de la vie consacrée au Rwanda
•    La joie d’être consacré (e)
•    Renouvellement de la vie consacrée
•    Dynamisme de la fidélité à la vocation religieuse
•    Les attentes de l’Eglise locale à la vie consacrée 

Tous les intervenants ont insisté sur la lettre apostolique du pape qui invite à chaque  Institut et à chaque membre de vivre sa vie consacrée en regardant le passé avec reconnaissance, en vivant le présent avec la passion du Christ et de l’Évangile et en embrassant  l’avenir avec espérance. 


La vie consacrée au Rwanda reste comme une prophétie qui s’enracine dans la radicalité avec le Christ et dans la sincérité. Une prophétie de la vie cohérente et authentique. La mission principale des consacrés au Rwanda est de répandre le parfum de Dieu partout là où ils sont, être les portes flambeaux dans l’Eglise. Les consacrés au Rwanda sont appelés à confronter les défis suivants: défis de l’unité,  de la profondeur religieuse, de l’identité et de la modernité. Ça a été dit que la profondeur religieuse se modèle avant tout dans la foi, pratique des sacrements, le ressourcement dans les traditions de l’Eglise, l’ascèse et le renoncement à la facilité.


La joie d’une personne consacrée est une joie qui naît de la rencontre avec le Christ, c’est la joie qui jaillit du cœur choisit et consacré à Dieu, la joie de s’offrir gratuitement. Pour garder toujours notre joie nous devons être toujours dans l’école de la parole de Dieu, de l’eucharistie, de la communauté, du service, de l’accompagnement et l’école de la vierge Marie. La fidélité à la vocation religieuse est une grâce, une passion amoureuse pour le Christ et son royaume. Il nous faut travailler profondément sur notre première motivation, nous identifier au propre charisme qui est une piste en témoignant la joie, la charité et la vraie solidarité;  en réveillant le monde, en étant le levain de l’Évangile dans la société; en sortant des frontières de notre propre Institut et en devenant des experts en communion (Les attentes du Pape François)

Ce colloque fut une belle expérience de communion et de fraternité dans les diversités des charismes, et l’occasion pour chaque congrégation  d’approfondir son propre appel à la lumière de ce que notre Pape François  dit aux personnes consacrées. « Le Seigneur nous appelle chaque jour à le suivre avec courage et fidélité; il nous a fait le grand don de nous choisir comme ses disciples; il nous invite à l’annoncer avec joie comme le Ressuscité, mais il nous demande de le faire par la parole et par le témoignage de notre vie, dans le quotidien. Le Seigneur est l’unique, l’unique Dieu de notre vie et il nous invite à nous dépouiller des nombreuses idoles et à l’adorer lui seul » (E.G nº 38)
Soeur MUKAHAGUMA Angéline